La vallée du Douro

Le Douro (en portugais : Douro ; en espagnol : Duero ; en latin : Durius) est l’une des principales rivières de la péninsule ibérique qui s’écoule depuis de sa source près de Duruelo de la Sierra dans la province de Soria dans le centre-nord de l’Espagne et du Portugal jusqu’à Porto, son embouchure.

Histoire

Le nom latin Durius, provient peut-être des tribus celtiques qui habitaient la région avant l’époque romaine : la racine celtique est dubro- et en gallois moderne, «dŵr» signifie «eau» avec Dobhar apparenté en irlandais.  À l’époque romaine, la rivière était considéré comme un dieu, Durius.

Le Douro Vinhateiro, une zone de la vallée du Douro au Portugal, a été classée par l’UNESCO comme site du patrimoine mondial.  Traditionnellement, le vin était acheminé par des bateaux à fond plat appelés rabelos pour être stockés dans des fûts dans les caves de Vila Nova de Gaia, juste en face de la rivière de Porto.  Dans les années 1950 et 1960, des barrages ont été construits le long de la rivière, interrompant ainsi le trafic fluvial avec les frontières espagnoles. De nos jours, le vin est transporté dans des camions-citernes.

Géographie

C’est le troisième plus long fleuve de la péninsule ibérique après le Tage et l’Ebre ; sa longueur totale est de 897 km (557 mi), et seuls les portions portugaises sont navigables par des bateaux de rivière légers.

Dans sa portion espagnole, le Douro traverse la grande Meseta et serpente à travers cinq provinces de la communauté autonome de Castille-et-León : Soria, Burgos, Valladolid, Zamora et Salamanque, en passant par les villes de Soria, Almazán, Aranda de Duero, Tordesillas et Zamora.

Ensuite, sur 112 km (70 mi), la rivière constitue une parti de la frontière entre l’Espagne et le Portugal. Constituée de canyons étroits, ceci en fait une barrière historique contre les invasions et creuse un fossé culturel / linguistique.

Économie

Ces portions du Douro ont un microclimat favorable à la culture des olives, des amandes, et surtout à la culture des raisins nécessaires à l’élaboration du célèbre Porto. La région autour de Pinhão et São João da Pesqueira est considérée comme le centre du vin de Porto, avec ses quintas qui étendent leurs pentes presque verticales le long des vallées fluviales.  Beaucoup de ces quintas sont détenues par des multinationales viticoles.

Récemment, une industrie touristique prospère s’est développée grâce aux excursions touristiques vers des lieux le long de la haute vallée du Douro depuis Porto.

La ligne de chemin de fer du Douro a été achevée en 1887 ; elle relie Porto et sa banlieue à Régua, Tua et Pocinho.  Pocinho se trouve près de la ville de Foz Côa, qui est proche des Sites d’art rupestre préhistorique de la vallée de Côa, un autre site classé au patrimoine de l’UNESCO.

 
 

Copyright © 2019 Quinta do Outeiro.

Hide